Fashion Review : Haute Couture printemps-été 2021

Avec la pandémie qui perdure, les maisons de couture ont dû, une nouvelle fois, opter pour du digital afin de tout de même pouvoir présenter leur collection au monde de la mode. Un énième défi qui a pu stimuler les esprits les plus créatifs, au plus grand bonheur des fashionistas. Retour sur les défilés les plus inoubliables de la fashion week Haute Couture printemps-été 2021.

CHANEL

La célébrissime maison nous a tout simplement offert une parenthèse enchantée. Dans un esprit très gipsy bohème, Chanel a une nouvelle fois vu les choses en grand, malgré une guest list ultra réduite. À l’image d’une réunion de famille intimiste, seules les muses Chanel ont eu un accès privilégié en front row : Vanessa Paradis et sa fille Lily-Rose, Marion Cotillard, Penélope Cruz ou encore Caroline de Maigret. L’ambiance générale ? Un rendez-vous imaginé à la manière d’une fête chaleureuse, où près de 32 silhouettes ont défilé sous des arceaux de fleurs.

Côté fringues, Virginie Viard nous propose une aventure gitane, où s’entremêlent des jupons printaniers, des boléros à volants, des jupes amovibles en dentelle, du tweed décliné en mille et une façons, et surtout, des fleurs sous toutes leurs formes, en broderies ou encore fraîches en couronne. Pour le dernier acte de cette cérémonie privilégiée et féerique, la mariée Chanel est entrée en scène à cheval, telle une amazone des temps modernes.

Chanel Haute Couture Printemps Été 2021
Chanel Haute Couture Printemps Été 2021 ©VogueRunway

La vidéo du show réalisée par Anton Corbijn au Grand Palais à Paris :

ALEXANDRE VAUTHIER

Alexandre Vauthier a donné vie à l’un de nos plus gros fantasmes actuels : une folle nuit en discothèque. En hommage à cette frénésie nocturne à l’arrêt, le créateur a élaboré un cocktail unique pour sa nouvelle collection : une bonne dose d’extravagance, quelques paillettes et un zeste d’esprit seventies; une formule gagnante pour des looks d’enfer sur une piste de danse endiablée.

Au cœur du repaire branché parisien « Le Palace », on a donc pu apercevoir des silhouettes ultra old-school avec des épaulettes XXL, des tailles hautes pour une silhouette allongée et féline garantie, ainsi qu’un mélange parfait de plumes, tissus lamés, et autres vinyles sexy : des tenues parfaites pour devenir une dancing queen version millenial. De fait, le message est clair : Alexandre Vauthier a hâte de retrouver son dancefloor, et je dois dire que nous aussi.

Alexandre Vauthier Printemps Été 2021
Alexandre Vauthier Printemps Été 2021 ©VogueRunway

La vidéo du show réalisée par Albert Moya au club Le Palace à Paris :

SCHIAPARELLI

La méthode Schiaparelli pour contrer un bad mood de confinement ? Faire dans l’extravagance, la vraie ! Daniel Roseberry rend en effet un hommage plus qu’excentrique à sa fondatrice légendaire, j’ai nommé Elsa Schiaparelli. Au programme : des robes corsées aux abdos ultra sculptés, du drapé qui ferait rougir les orateurs de la Grèce Antique, des accessoires décadents en trompe-l’œil, et surtout du bling à haute dose, le tout formant un savant mélange entre style et désinvolture. Au-delà de simples looks, Schiaparelli a vu les choses en grand en nous offrant de véritables objets d’art, à photographier sans modération !

Schiaparelli Printemps Été 2021 ©VogueRunway

La vidéo du show réalisée par Christophe Tiphaine dans les ateliers Schiaparelli :

DIOR

La maison Dior nous invite cette année à tirer les cartes et à faire confiance à la destinée. En effet, pendant le confinement, Maria Grazia Chiuri s’est tournée vers l’étude du tarot, lui procurant une grande inspiration pour cette collection sous forte influence ésotérique. Baptisée « Le Château du Tarot », la créatrice met en scène une jeune fille en quête d’identité, demandant « qui suis-je » à une voyante aux mille mystères. La femme Dior semble donc venir d’un autre temps, avec de fortes inspirations médiévales, mais aussi de la Renaissance italienne.

On y retrouve notamment du tissage, des dentelles incrustées d’ornements peints à la main, des velours dorés reprenant les signes du zodiaque, ou encore de précieux jacquards constellés d’étoiles. L’esthétique reste très féministe avec des chaussures plates, chose extrêmement rare en haute couture, mais tenant très à cœur à Maria Grazia Chiuri. Pour l’été 2021, les demoiselles Dior sont ainsi des devineresses mystiques, insaisissables, mais étrangement magnétiques.

Dior Haute Couture Été 2021
Dior Printemps Été 2021 ©VogueRunway

La vidéo du show réalisée par Matteo Garrone dans le « Château du Tarot » :

FENDI

C’était le défilé le plus attendu de la fashion week, et pour cause : Kim Jones faisait ses premiers pas en tant de co-directeur artistique de la femme chez Fendi. Et je dois dire qu’il n’a pas manqué le rendez-vous. Pour cette première collection, il trouve son inspiration chez le groupe d’intellectuels britanniques du début du XXe siècle, le « Bloomsbury Group ». Sa muse absolue, Virginia Woolf, en faisait partie, et le créateur s’est notamment inspiré de son roman Orlando pour imaginer cette ligne haute couture. Kim Jones a donc vu les choses en grand, à commencer par un casting ultra exclusif : Kate Moss et sa fille Lila Grace, Naomi Campbell, Bella Hadid, Cara Delevingne ou encore l’actrice Demi Moore.

Si la forme était évidemment à la hauteur, le fond l’était tout autant. Dans un labyrinthe de verre reprenant les dessins du logo double F de Fendi, on a notamment pu apercevoir une déclinaison de paillettes, en lamées, irisées ou encore métallisées. Côté coupes, les robes étaient subtilement brodées, aux allures romantiques, les tailleurs structurés et parfois accompagnés de capes voluptueuses. En bref, des looks rétro, mêlant glamour et singularité, le tout accessoirisé de sacs mini et de bijoux maxi.

Fendi Haute Couture 2021
Fendi Printemps Été 2021 ©VogueRunway

La vidéo du show réalisée par les Bureaux Betak et Future au Palais Brongniart à Paris :

CHARLES DE VILMORIN

Nouveau petit génie de la mode tout droit sorti de l’IFM (Institut français de la mode), Charles de Vilmorin était la nouvelle sensation de cette fashion week digitale. À seulement 24 ans, ce jeune créateur assume un univers franchement décalé et coloré, une fraîcheur plus que revigorante en ces temps sombres. S’inspirant des « Tirs » de l’artiste Niki de Saint Phalle, Charles de Vilmorin nous propose donc une collection haute couture pop aux formes géométriques XXL. Un détail qui a toute son importance : les couleurs sont peintes à la main, à l’acrylique ou à l’encre de Chine.

« Franches et primaires », ces couleurs se diffusent à travers de francs et larges coups de pinceau, créant des contrastes entre fantaisie et minutie des techniques de haute couture, que l’on peut retrouver au niveau des corsets, nervures et finitions. Un univers « onirique, théâtral, ludique et coloré », telle est la promesse du jeune prodige, et il me semble que le pari est plus que réussi. C’est donc un grand oui pour Charles de Vilmorin, et on a hâte de découvrir la suite !

Charles de Vilmorin Été 2021 Haute Couture
Charles de Vilmorin Printemps Été 2021 ©VogueRunway

La vidéo du show réalisée par le Studio L’Etiquette à Paris :


Les maisons haute couture ont donc largement relevé le défi du digital, débordant d’innovation et de créativité. Le coronavirus n’a donc pas tué le monde de la mode, mais lui a offert une renaissance inespérée. Évidemment, les maisons présentées ci-dessus ne sont pas exhaustives, nous vous invitons donc à aller découvrir le reste des collections présentées. On vous l’assure, cela vaut le détour ! N’hésitez pas à nous faire part de vos coups de cœur dans les commentaires.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s