Exposition Anne de France, Femme de pouvoir, princesse des arts à Moulins

Jusqu’au 18 septembre, se tient l’exposition autour d’Anne de France dans le musée Anne de Beaujeu à Moulins dans l’Allier. A quelques heures en train ou en voiture depuis Paris, ce retour dans le passé nous fait découvrir une femme qui a marqué l’Histoire de France à travers des oeuvres et des documents inédits et internationaux.

Qui est Anne de France ?

Anne de France est la fille ainée de Louis XI et de Charlotte de Savoie. Princesse de sang, elle épouse Pierre de Beaujeu, duc d’Auvergne en 1488, prenant ainsi la tête du duché de Bourbonnais et d’Auvergne. Car à cette époque, la France est morcelée en divers contés, duchés… plus ou moins puissants et influents, rattachés ou alliés, pour la plupart, à la couronne de France.

Anne de France, désormais Anne de Beaujeu, part vivre à Moulins et en fait l’une des cours les plus fastueuses du royaume de France. Elle devient ainsi une figure emblématique de cette fin de Moyen-Age, notamment grâce à un rôle aussi bien artistique en tant que mécène des arts et des lettres mais aussi politique. En effet, à la mort de son père en 1483, Anne devient régente, mettant sous sa tutelle son frère, le jeune Charles VIII. Elle règne ainsi avec son frère et s’impose comme l’une des femmes les plus puissantes de son temps.

Exposition Anne de France, Femme de pouvoir, princesse des arts à Moulins-Twelve magazine
Anne de France, dame de Beaujeu par Jean Hey vers 1492.

Malgré des épreuves personnelles (comme la perte de sa fille Suzanne en 1521 ou de son mari en 1503) comme politiques (elle affrontera la Guerre folle et la Guerre de Bretagne), Anne se montrera toujours d’une vive intelligence politique et amène le royaume vers cette Renaissance qui se dessine. Une fois son rôle de régente terminé, notamment après le mariage de son frère avec Anne de Bretagne en 1491, elle consacre sa vie à parfaire l’éducation des femmes de la noblesse comme Louise de Savoie ou encore Diane de Poitier. Preuve que l’influence d’Anne de Beaujeu s’étendra jusqu’à la Renaissance…

Anne décède humblement à Chartelle en 1522, léguant son héritage à son gendre, le connétable de Bourbon. Aux environs de 1527-1528, Louise de Savoie revendique cet héritage et emporte le Bourbonnais, rattaché en 1531 au royaume de France. Anne de Beaujeu devient alors une figure majeure de l’Histoire de France jusqu’au XIXème et son admiration pour le Moyen-Age. Entre 1820 et 1850, elle est une héroïne récurante de la littérature et des arts picturaux, présente dans les mémoires collectives.

Exposition Anne de France, Femme de pouvoir, princesse des arts à Moulins-Twelve magazine
Panneau aux armes de Pierre II de Bourbon et Anne de France

Faire vivre la mémoire d’une puissante femme de notre Histoire

Pourtant, Anne de Beaujeu disparait progressivement des romans et des souvenirs, effacée au profit d’autres femmes comme Anne de Bretagne. La ville de Moulins n’a jamais oublié celle qui fut l’une de ses plus grandes dames, fierté du Bourbonnais et a mis en avant sa qualité, avec son époux, de grande mécène. Un musée porte ainsi son nom dans la ville qu’elle avait faite rayonner avec sa cour raffinée et luxueuse, faisant de la ville un carrefour artistique important entre la fin du Moyen-âge et le début de la Renaissance.

L’exposition qu’on y retrouve est dédiée, 500 ans après la mort de la princesse, à son souvenir et à la valorisation d’un patrimoine rare et peu montré au public. Elle met en lumière le parcours historique exceptionnel de cette femme oubliée pour lui permettre d’être (re)découverte par le grand public ainsi que des oeuvres majeures de la fin du Moyen-âge, montrant l’intérêt d’Anne pour les arts.

Exposition Anne de France, Femme de pouvoir, princesse des arts à Moulins-Twelve magazine
Triptyque du Maître de Moulins, vers 1500 Cathédrale Notre-Dame de Moulins.

C’est une centaine d’oeuvres, provenant de nombreuses institutions nationales (comme la BnF ou le musée du Louvre) et internationales (comme la National Gallery ou la Wallace Collection) dont certaines quittent pour la première fois leur résidence principale, retrouvant pourtant leur lieu d’origine. A travers des tableaux, des sculptures, des ouvrages enluminés ou encore des objets d’art, on découvre là le rayonnement politique et artistique d’Anne de Beaujeu.

On ne peut donc que vous conseiller d’y aller pour découvrir le patrimoine de cette princesse des arts, au chemin de vie passionnant, dans une ville riche d’histoire. Evidemment, l’exposition s’adresse à tout le monde, et même les plus jeunes trouveront un parcours et des activités dédiés pour eux.

L’exposition se déroule à Moulins dans l’Allier et toutes les informations pratiques sont à retrouver ici !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s